mardi, octobre 03, 2006

Pitite leçon de neurophysiologie[pour les nuls]p'tetre?

Donc voici votre première leçon de neurophysiologie

et

Voici votre manuel!


Chapitre 1: Qu'est-ce la neurophysiologie?

C'est un grand mot. Neuro fait référence aux neurones, et physiologogie signifie l'étude du fonctionnement. Donc mis ensemble, neurophysiologie signigie l'étude du fonctionnement du neurone.

La neurone est une cellule (unité de base de l'humain, l'équivalent d'un bloc de lego dans une construction) dont le rôle est de servir de ''route'' pour acheminer les influx nerveux (des petits courants électrochimiques). Il y a des centaines de milliers de neurones dans le système nerveux. Ce qui différencie les neurones aux autres cellules du système nerveux (dite ''gliales''), c'est que les neurones peuvent réagir aux stimulis. Par conséquent, elles sont excitables. Aussi, après l'atteinte de l'âge adulte, les neurones ne se divisent plus car il n'y a aucun centriole pour faire la mitose (division cellulaire pour créer 2 nouvelles cellules)
Voici à quoi ressemble un neurone. Le neurone a un corps cellulaire ou se rattachent les dendrites. Entre le noyau et l'axone se situe la zone gâchette. L'axone débouche sur la terminaison neuronale ou se situent les synapses.



Chapitre 2- les cellules gliales et la myélinisation

Il n'y a pas que les neurones dans la tête. Il y a aussi les cellules gliales qui sont 5 à 10 fois plus nombreuses. Les cellules gliales servent de soutient. Premièrement, les épendymocytes tapissent les cavités. C'est comme le ''tapis'' du système nerveux car il sert de barrière étranche contre l'extérieur. Ensuite, il y a les astrocytes qui font sensiblement le même rôle, mais eux, ce sont plutôt le château-fort du SNC. La microglie sont les ''pac-man'' du SNC car ils sont macrophages. Ils gobent tous les ''méchants'' sur leur passage. Ils phagocytes les détritus et les intrus. Enfin, les oligodendrocytes assurent la myélination des neurones. Ils s'enroulent autour des axones de neurones pour créer un ''manteau'' isolant. Nous verrons plus tard les implications de la myélinisation.

Pour sa part, le système nerveux périférique ( tout ce qui ne se situe pas dans l'encéphale ni dans la moelle épinière, le SNC) contient 2 sortes de cellules gliales. Les gliocytes ganglionnaires sont comme les serveurs, ils assurent le soutient métabolique. Enfin, les neurolemmocytes ont le même rôle que les oligodendrocytes: ils s'enroulent autour des axones pour faire des gaines de myéline. Sauf que dans ces deux cas, c'est dans le SNP et non dans le SNC.

La myélinisation, c'est l'enroulement des oligodendrocytes/neurolemmocytes autour de segments d'axones. Les noeuds de Ranvier séparent ces segments. La présence de myéline permet au courant électrochimique de ''sauter'' d'un noeud de Ranvier à un autre au lieu de simplement traverser l'axone au complet. Ceci dit, la propagation de l'information se fait plus rapidement et plus éfficacement sur le plan énergétique, car ça prend beaucoup d'énergie pour faire fonctionner un neurone.

Les axones myélinisés, tous ensemble, forment la matière blanche. La matière grise elle, c'est le contraire. Elle contient des corps cellulaires, les dendrites et les axones non-myélinsés ainsi que des vaiseaux sanguins.

à venir:

Chapitre 3: Le fonctionnement de la neurone.

Chapitre 4: L'électrophysiologie

Chapitre 5: Les potentiels gradués et d'action

Chapitre 6: Les synapses

Chapitre 7: Les reflèxes et les circuits neuronaux

À demain (ou à ce soir) pour chapitres 3,4 et 5

1 commentaire:

sarah bovy a dit...

N'as tu pas envie de le continuer ? M'aide beaucoup dans mon étude et très bien expliquer!

Publier un commentaire